qui sommes-nous ?

                       

Cette Eglise fait partie du consistoire de Charente Maritime qui comprend les Eglises de l'Ile de Ré, La Rochelle – Rochefort, St Jean d'Angély -  Saintes et Sud Saintonge -  Royan - Saintonge Océan.

La paroisse comprend 480 familles.

Un conseil presbytéral, constitué de 11 membres laïc(que)s, en assure la direction avec le pasteur.

 1 - LE CADRE :       

  •       GEOGRAPHIE PHYSIQUE

Le territoire de la paroisse est actuellement formé des cantons de Marennes, St Pierre d'Oléron, La Tremblade et des communes de Mornac, et de l'Eguille. Vingt communes au total qui font partie intégrante de l'un des deux "pays" :

       Pays de Marennes - Oléron : rive droite de la Seudre et île d'Oléron, en communauté de communes.

       Pays Royannais : rive gauche de la Seudre en communauté d'agglomération. A noter que cette entité territoriale dépasse largement les limites de notre paroisse.

La superficie couverte est de l'ordre de 46.000 ha.

Les distances extrêmes de la Paroisse sont d'environ 50 km (bassin de la Seudre environ 20 km, et île d'Oléron environ 30 km). Pourtant, les durées de trajets sont longues car il faut souvent faire un détour pour franchir un cours d'eau ou quelque autre obstacle naturel.

Comme toute la côte de Charente-Maritime, notre paysage est un assemblage de terres et d'eaux ou marais et les forêts occupent une surface importante. Autrefois, seuls quelques points hauts étaient émergés, formant des îles (d'où le nom pris par la paroisse).

Les communes s'étirent sur l'axe L'Eguille - St Pierre d'Oléron, en passant par Marennes, ou sur l'axe L'Eguille - La Tremblade, en passant par Mornac, Chaillevette, Etaules,  Arvert, les  Mathes.

Le climat de la région est très doux, avec un niveau d'ensoleillement parmi les plus élevés de France. C'est un endroit où, de l'avis de tous, il fait bon vivre !…

 

  •       GEOGRAPHIE SOCIO-ECONOMIQUE

 La population est d'environ 45.000 habitants, en légère augmentation d'environ 6,5% en dix ans. Mais cette croissance est davantage due à l'arrivée de personnes d'âge mûr qu'à celles de personnes attirées par des activités économiques soutenues. Les retraités représentent 35% de la population.

Notre paroisse est heureuse de compter parmi ses membres actifs plusieurs retraités ou préretraités.

Le temps de la retraite est, pour beaucoup, la possibilité de revenir au pays. C'est aussi une chance pour les associations d'accueillir des personnes rompues aux problèmes de notre temps et de bon niveau de formation.

A noter que l'ensemble des habitations construites représente le double de celles occupées en permanence.

 

2 -   COMMENT VIVONS NOUS NOTRE FOI ? 

1.             Les cultes hebdomadaires se déroulent en alternance dans l'un de nos neuf lieux de cultes. Une fois par mois la Sainte-Cène est partagée. Sauf exception, nous sommes toujours accompagnés dans nos chants.

2.             La Parole de Dieu est aussi portée aux malades et aux personnes âgées. C'est le cas à la maison de retraite Darcy-Brun, au foyer logement "Les Mimosas" à La Tremblade, ou à l'hôpital de Marennes.

3.             Des cultes de maisons en dissémination sont également organisés une fois par mois à Luzac.

4.             Nous ne nous sentons pas le droit de refuser a priori un baptême d’enfant ou un remariage. Il arrive que le pasteur, embarrassé par une situation, en fasse part au Conseil. La décision est alors prise de façon collégiale, à moins que le dossier ne soit transmis selon les règles de la discipline de l’EPUdF.

5.             Nous sommes heureux de prêter nos temples pour des actes pastoraux, pour des expositions, comme celles de la Maison de l'Histoire du Protestantisme Charentais, voire des répétitions de chorale ou des concerts.

6.             Nous cherchons à entretenir les liens entre paroissiens malgré les distances. Et, pour ce faire, nous nous retrouvons régulièrement dans des réunions dites "de secteur". Nous y abordons des sujets théologiques, sociologiques ou divers, avant un moment de détente.

7.             Et en été, nous proposons aux estivants de découvrir les richesses de ce pays par des sorties d'été. Elles regroupent une quarantaine de personnes, certaines se terminant par une terrée ou une éclade.

8.             Nous partageons la peine de ceux qui nous demandent un peu de réconfort dans leur deuil, que nous les connaissions ou non.

9.             Avec le Diaconat, association 1901, nous essayons d'apaiser les souffrances des êtres en détresse, sans critère d'origine, de croyance ou d'idéologie. Nous croyons que nous sommes les frères des plus démunis.

10.           Nous souhaitons être connus et reconnus, non pour un groupe exemplaire, mais plus simplement parmi ceux qui témoignent que, pour eux, «Jésus-Christ est le Seigneur» ! Il n'y a pas d'autre critère d'appartenance que celui-ci.

En conclusion, nous sommes reconnaissants au Seigneur de nous avoir placés dans les îles de Saintonge pour témoigner ensemble de son Amour et de sa Grâce. Nous essayons de vivre quotidiennement notre Foi dans l’obéissance, dans la confiance et dans l’espérance.